Cette façade austère, monobloc, écrasante... Ces fenêtres étroites de forteresse qui luisent comme du métal froid dans l'obscurité... Des graviers inégalement répartis entre les bordures, parfois trop et la chaussure s'enfonce, et parfois pas assez, monte une odeur de poussière, d'abandon définitif...

001

29 août 08